In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow

Calendrier Hégirien

In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow
Propos racistes et islamophobes d’Eric Zemmour PDF Imprimer Envoyer
Articles - Articles

INFO-LAB-Eric-Zemmour-ne-debattra-pas-avec-Francois-Fillon-sur-BFMTV

La Grande Mosquée de Paris (GMP), le Rassemblement des Musulmans de France et l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) sont profondément choqués par les récents propos haineux de Monsieur Eric Zemmour.

Ces propos injurieux qui visent les musulmans de France, partie intégrante de la communauté nationale, doivent être dénoncés avec la plus grande énergie.

Malheureusement, ce Monsieur a déjà montré à maintes reprises ses exagérations malsaines  et a été notamment condamné en février 2011 pour provocation à la haine raciale après avoir justifié - avec des arguments des plus xénophobes et racistes –  le contrôle au faciès et la discrimination à l’embauche.

Aujourd’hui, Monsieur Zemmour semble espérer de tout cœur la déportation de « 5 millions de musulmans de France » car, selon lui, « cette situation d’un peuple dans le peuple, des musulmans au milieu des Français, amènera le chaos et la guerre civile ». Les propos de Monsieur Eric Zemmour portent gravement atteinte à la cohésion nationale de notre pays.

Les musulmans de France sont outrés par les propos inadmissibles de Monsieur Zemmour qui semble oublier les malheurs et la terrible souffrance de tous les peuples et groupes qui ont subi la déportation.

Les musulmans de France saluent les condamnations sans équivoque du Ministre de l’Intérieur, Monsieur Bernard CAZENEUVE, ainsi que celles des journalistes, institutions ou associations qui se sont manifestés suite à ces déclarations immondes.

Les organisations musulmanes de France (GMP, RMF et UOIF) ont d’ores et déjà demandé à leurs avocats de se pencher sur l’opportunité d’assigner Monsieur Eric Zemmour devant les tribunaux compétents et de prendre toutes les mesures nécessaires dans ce sens.

Dr Dalil BOUKAKEUR

Recteur de l’Institut Musulman de la Grande Mosquée de Paris

Monsieur Anouar KBIBECH

Président du Rassemblement des Musulmans de France

Monsieur Amar LASFAR

Président de l’Union des Organisations Islamiques de France

 
UOIF – Grande Mosquée de Paris PDF Imprimer Envoyer
Articles - Articles

alt

Paris, mardi 16 décembre 2014

Le Docteur Dalil BOUBAKEUR, Recteur de l’Institut Musulman de la Grande Mosquée de Paris et Monsieur Amar LASFAR, Président de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) ont décidé de créer un groupe de travail mixte qui aura pour mission d’élaborer un programme de coopération pour l’année 2015 se traduisant par des actions communes autour de thématiques religieuses et de lutte contre le radicalisme.

Ces deux organisations musulmanes de France tiendront au cours du premier trimestre de l’année 2015 un colloque national de lutte contre le radicalisme. D’autres réunions entre les deux fédérations nationales permettront également d’examiner la question de l’unification du calendrier de prières et les dates du début et fin du mois de Ramadhan.

Cette coordination s’inscrit dans un travail concerté favorisant l’unité des musulmans de France et fait appel dès à présent à l’ensemble des musulmans à rejoindre cette initiative, face à la situation inquiétante qui s’est notamment détériorée par la montée d’actes antimusulmans.

Dr Dalil BOUBAKEUR

Recteur de l’Institut Musulman de la Grande Mosquée de Paris

Monsieur Amar LASFAR

Président de l’Union des Organisations Islamiques de France

 
Assassinat d’un ministre palestinien par l’armée d’occupation PDF Imprimer Envoyer
Articles - Articles

Un-ministre-palestinien-tue-dans-une-manifestation_article_landscape_pm_v8

L’UOIF a appris avec consternation et tristesse le décès,  ce mercredi 10 décembre 2014, de Ziad Abou Ein, ministre de l’Autorité palestinienne en charge du dossier de la colonisation.

Présent lors d’une manifestation pacifique dans le village de Turmus Ayya, en Cisjordanie, le ministre ne faisait que défiler pour protester contre la confiscation des terres palestiniennes.  Des soldats de l’armée d’occupation israélienne lui ont porté des coups causant sa chute à terre et son décès.

L’UOIF condamne fermement les violences commises à l’encontre des représentants de la population palestinienne ainsi qu’à cette dernière.

Au moment où de plus en plus de pays reconnaissent ou souhaitent reconnaître l’Etat de Palestine, l’homicide contre une personnalité officielle de l’Autorité Palestinienne ne fait qu’augmenter la défiance envers le gouvernement israélien et mettre en évidence son manque de volonté pour instaurer la paix dans la région.

L’UOIF demande à la communauté internationale d’exiger que tout soit fait pour élucider ce crime et que des sanctions sévères soient prises à l’encontre des criminels.

L’UOIF présente ses condoléances les plus sincères à la famille du défunt, au gouvernement palestinien ainsi qu’à toute la population palestinienne.

Mercredi 10 Décembre 2014,

L’Union des Organisations Islamique de France

 
Libération de Serge Lazarevic PDF Imprimer Envoyer
Articles - Articles

40fba2ae7698f694c35f724612447

L’UOIF se réjouit de la libération de Serge Lazarevic intervenue après trois ans de captivité.

L’UOIF félicite les efforts de tous les Etats ayant permis cette libération.

L’UOIF souhaite à notre compatriote Serge Lazarevic un excellent retour auprès des siens.

L’UOIF rappelle avec joie que plus aucun Français n’est actuellement otage dans le monde. Nous espérons que cette heureuse situation perdurera le plus longtemps possible.

Mercredi 10 Décembre 2014,

L’Union des Organisations Islamique de France

 
Vote d’incitation à la reconnaissance de l’état Palestinien PDF Imprimer Envoyer
Articles - Articles

an-eye-on-palestine

Les députés ont adopté mardi 2 décembre par 339 voix contre 151 une résolution non contraignante pour reconnaître l’État de Palestine.

L’UOIF salue ce vote qui reconnait explicitement le droit des Palestiniens à l’auto-détermination  et à leur souveraineté dans un Etat qui reste à construire.

L’UOIF espère que cette volonté – même symbolique – partagée par une majorité de pays à travers le monde, contribuera à relancer le processus de paix en mettant fin à la colonisation.

L’UOIF se réjouit de l’écho favorable de ce vote auprès du peuple palestinien et qui montre une France fidèle à ses valeurs et à son histoire en faveur des droits de l’homme et de la démocratie.

Paris , le 04 décembre 2014

Union des Organisations Islamiques de France

 
Reconnaissance de la Palestine PDF Imprimer Envoyer
Articles - Articles

palestine

135 pays recon­naissent déjà l’État de Palestine. Plusieurs États européens se sont prononcés ces derniers mois pour cette reconnaissance.

L’Assemblée Nationale s’est saisie du sujet. Elle rendra sa décision mardi prochain.

Nous espérons qu’elle sera positive.

Nous espérons également que le gouvernement français l’entendra et optera pour la reconnaissance officielle de la Palestine.

Même si cette reconnaissance ne donnera rien de contraignant contre l’occupation, elle permettra aux palestiniens de mieux défendre leur cause devant les instances internationales et les Nations Unies en particulier.

Une reconnaissance officielle de l’Etat de Palestine conduira nécessairement à une plus grande mise en accusation de la colonisation et acculera le pays colonisateur à se plier, un jour ou l’autre, à la pression internationale.

Sans cette pression, absolument nécessaire, les palestiniens continueront à vivre l’humiliation, la spoliation de leurs terres et de leurs maisons et dans le refus total des moindres droits.

Reconnaître l’état de Palestine c’est certainement aider à débloquer une situation qui pose tant de soucis dans le monde et crée tant de  souffrance, de frustration et d’injustice.

Le 28 novembre 2014

L’Union des Organisations Islamiques de France

 
Prêche du vendredi 21 novembre 2014 par Amar LASFAR PDF Imprimer Envoyer
Articles - Prêches du vendredi
 
مسجد الاقصى في خطر: الاستاذ رياض محمود PDF Imprimer Envoyer
Articles - Prêches du vendredi
 
Communiqué de La Grande Mosquée de Paris sur la liste des organisations terroristes dressée par les UAE PDF Imprimer Envoyer
Articles - Articles

MINOLTA DIGITAL CAMERA

Paris, le 21 novembre 2014

L’Union des Organisations Islamiques de France a été inscrite sur une liste d’organisations terroristes établie par les autorités politiques des Emirats Arabes Unis. Cette décision est aussi consternante qu’injustifiée et constitue un inquiétant amalgame.

Si la lutte contre le terrorisme et ses réseaux est une absolue nécessité que nous soutenons elle ne doit pas se transformer en chasse aux sorcières. L’UOIF ne peut pas être qualifiée d’organisation terroriste.

La Grande Mosquée de Paris et l’Union des Organisations Islamiques de France ont toujours travaillé ensemble, et continuent à le faire dans un respect mutuel, sur les grands dossiers qui touchent l’islam et les musulmans de France. Ce travail a toujours été fait dans un esprit de fraternité et de concertation au-delà de nos différences.

Nous reconnaissons en l’UOIF une institution responsable, qui œuvre pour la paix sociale et l’intégration de l’islam et des musulmans dans le paysage français en respectant des lois de la République.

La Grande Mosquée de Paris attend des autorités Emiraties la reconsidération de leur décision afin de lever toute ambigüité et de pouvoir ainsi lutter efficacement contre le terrorisme.

Docteur Dalil BOUBAKEUR
Recteur de l’Institut Musulman
de la Grande Mosquée de Paris

 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 de 42